par Sophie Gastine

Seize ans déjà que Le Comptoir existe ! Voyage au long cours fait de passion, d’obstination, de rencontres, de partage, de musiques. Il flotte librement ce Comptoir, mais comme il est difficile de tenir le cap. Pouvoir accueillir dignement les musiciens, leur permettre de travailler, d’être juste rétribués réclame des trésors d’inventivité. Nous remercions vivement les institutions qui nous apportent un soutien réel. Cependant, la perte des emplois aidés et le non-engagement de la région Île-de-France nous déséquilibre à nouveau comme tant d’autres lieux de création. Rester à flots tout en conservant un accès tarifaire possible pour le public est un vrai numéro d’équilibriste. Alors, heureusement nous avons le soutien des artistes. Merci à Daniel Humair de reconnaître l’engagement que porte toute l’équipe de salariés et bénévoles : “ J’ai passé une soirée formidable car tout est fait pour créer une situation plus que parfaite, l’accueil des artistes et du public est si attentionné. Des lieux comme le Comptoir sont indispensables à la diffusion de l’art parce que l’attention et la justesse dans la variété des choix aident à informer, cultiver et surtout donner du plaisir sans chercher à se faire une image de haute culture élitiste”.
Cette année 2018 s’ouvre avec le bonheur d’une programmation gourmande, avec des bénévoles toujours enthousiastes, de merveilleux musiciens et avec vous, public fidèle, au rendez-vous. Alors touché mais pas coulé, Le Comptoir !